Occlusion de l’artère iliaque primitive droite et sténose de l’artère iliaque primitive gauche.
Artériographie.
Bonne collatéralité (hypertrophie des artères lombaires). Réinjection de la portion distale de l’artère iliaque primitive droite juste en amont de la bifurcation iliaque. Document aimablement fourni par le Docteur Françoise CATTIN, Service de Radiologie.