Les plaquettes adhèrent à la paroi artérielle au niveau de la rupture de plaque. Elles sont activées. Leur activation entraîne l'agrégation plaquettaire par activation des glycoprotéines IIb/IIIa. Le fibrinogène est le ligand.