Tableau 8 : Recommandations de la Société Française de Cardiologie concernant les indications opératoires dans l’endocardite infectieuse sur valve native et sur prothèse valvulaire à la phase aiguë (161).
 
  Endocardites sur valve native Endocardites sur prothèse
Indications formelles · insuffisance cardiaque persistante sous traitement médical, en rapport avec une fuite valvulaire ou l'apparition d'une communication anormale
· persistance d'un syndrome infectieux non contrôlé sous antibiothérapie adaptée
· endocardite fungique
· insuffisance cardiaque liée à une dysfonction prothétique
· persistance d’un syndrome infectieux malgré une antibiothérapie adaptée
Indications admises · lésions para-annulaires sévères ou évolutives (abcès annulaire ou septaux, lésions sous-aortiques)
· présence de végétation volumineuse (> 15 mm) après un épisode embolique (symptomatique ou non) en l'absence de contre-indication neurochirurgicale
· insuffisance cardiaque régressive sous traitement médical en rapport avec une fuite volumineuse
· endocardite compliquée :
- dysfonction prothétique sévère (obstruction ou fuite périprothétique)
- abcès périprothétique sévère ou fistule
- persistance d’une végétation volumineuse et/ou mobile après un épisode embolique en l’absence de contre -indication neurochirurgicale
· endocardite à Staphylococcus aureus ou endocardite fungique
Indications discutées · présence d'une végétation volumineuse (> 15 mm) et mobile en l'absence d'embolie
· petits abcès, à micro-organisme sensible, sans insuffisance cardiaque, stables et d'évolution favorable sous traitement médical
· endocardite postopératoire non compliquée
· endocardite non compliquée avec végétation volumineuse (> 15 mm)
· petit abcès, à micro-organisme sensible, sans insuffisance cardiaque, stable et d’évolution favorable sous traitement médical