Flux de canal artériel enregistré au doppler continu.

Le flux de CA est continu, systolo-diastolique, très rapide, car il existe un gradient de pression important, systolo-diastolique, entre l’aorte et l’artère pulmonaire