Tachycardie jonctionnelle par réentrée intranodale.
Les ondes P, peu visibles déforment le début de l'onde T. Arrêt de la crise par injection de Striadyne, suivie d'une pause sinusale de 7 secondes. .